Cuisine laotienne : oseriez-vous manger l'un de ces 9 plats à découvrir lors de votre voyage au Laos

Updated: Nov 16, 2020

L'alimentation laotienne est à base de riz, agrémenté de viande de porc, bœuf, volailles et poissons. Les légumes font partie intégrante des plats laotiens et sont variés et nombreux. Le riz peut être servi soit : frit, gluant ou blanc. Les nouilles quant à elles seront servies soit : sautées, frites ou en soupe appelée localement la soupe "Pho" (prononcé "Feu"). Mais aussi, les omelettes, fruits et bouillons font partie des repas quotidiens (même pour le petit déjeuner).


Si vous devez à commander par vous-même vos plats lors de votre voyage au Laos, suivez un conseil de nos experts: prévenez lors de la commande que vous ne mangez pas épicé! En laotien cela se dit « Bo Phèt » Bo = négation, Phèt = épicé. Croyez-nous, même en le précisant il y aura toujours un petit piment qui traîne dans la sauce, non pas que la cuisinière ait voulu vous offenser, mais pour les locaux un seul piment n'est pas signe d'un plat épicé :)


Les heures des repas ne sont pas les mêmes que chez nous en Occident! Les laotiens mangent tôt, soyez prévenus. Le petit déjeuner commence aux alentours de 5h à 6h le matin, le déjeuner entre 11h30 et 12h et le dîner à partir de 17h30 voire 18h00. Dans les grandes villes, notamment dans les restaurants, vous pourrez manger un peu plus tard mais souvent aux alentours de 21h il faut quitter les lieux car les laotiens se lèvent très tôt, 4 heures le matin.


Par contre, comme partout dans le monde, il y aura toujours un petit bar discret ou vous pourrez aller prendre un dernier verre avant d'aller vous coucher.




Voici les plats les plus curieux que nous avons souhaité vous faire découvrir



Vers de rotin sautés "douaing wai"


C’est un plat saisonnier qui a le mérite d'être apprécié car les locaux doivent partir en forêt pour aller dénicher les vers dans les tiges de rotin.


L'aspect est curieux mais le goût est agréable en bouche, malgré la consistance visqueuse.



Pattes de poulet grillées "Tinkay"


Très populaire, les pattes de poulet sont le plus souvent grillées sur le feu et se vendent dans les échoppes de rues. Ce plat est généralement à manger lors des apéritifs et s’accompagne bien avec la bière lao "Beerlao".



Soupe de sang de canard cru "lap luate pète"


Servie principalement lors des diners en famille car le sang doit être très frais, récupéré lors de l'abattage du canard avant le diner, les laotiens y ajoutent de la menthe, des cacahuètes, du jus de citron, de la coriandre et des morceaux de canard cuits. Le plat se consomme froid pour en garder la « saveur », des morceaux de sang coagulé flottent en surface.



Grillons frits "ki naiye"


On trouve généralement ce plat sur les marchés ou lors de festivals. Même si il est peu appétissant, il est très riche en protéines, en lipides, en minéraux et en vitamines. Et vous n'imaginez pas à quel point c'est bon!


Fini les cacahuètes, pour l'apéro la tendance est aux insectes au Laos.




Vers de bambou sautés "ToMèr may phay"


Plat très apprécié à grignoter tout en buvant des bières ou avec du riz gluant. En réalité, les vers ont le goût de chips bien connues en France. Dès que vous en aurez mangé un, vous ne pourrez plus vous arrêter. C’est un délice !



Alcool de riz au gecko macéré "lao bông ya"


Le fameux lao-lao, l’alcool de riz local, est aromatisé avec des racines dans le meilleur des cas. Mais parfois les laotiens y ajoutent des serpents, des scorpions, des pattes d’ours, des geckos à macérer. Apparemment, cela donne de la force ou d'autres vertus selon le mélange. Il est aussi connu pour être un puissant aphrodisiaque, preuve en est, le nombres d'enfants dans les villages :)




Grenouilles farcies ou grillées "kop/khiet"